Gaz naturel : Total et Shell signent un accord avec Oman

2018-05-18T11:01:41+00:00

Les groupes Total et Shell ont annoncé avoir signé un protocole d’accord avec le gouvernement d’Oman pour développer des ressources de gaz naturel. Le pétrolier français compte notamment développer un projet de GNL carburant maritime.

Total et Shell, opérateur, développeront dans une proportion respective de 25 %/75 % selon un accord entre les deux compagnies avant entrée éventuelle du gouvernement, plusieurs découvertes de gaz situées à terre sur le bloc 6 dans la zone du Greater Barik, précise Total dans un communiqué publié le 13 mai 2018.

L’objectif de production initiale de gaz est d’environ 500 millions de pieds cubes par jour avec un potentiel de jusqu’à 1 milliard de pieds cubes par jour par la suite.

Le groupe français précise qu’il utilisera la part de gaz qui lui revient « pour développer en Oman un pôle régional pour fournir un service de carburant Gaz Naturel Liquéfié (GNL) de soute aux navires ».

Pour cela, il construira une unité de liquéfaction modulaire de taille réduite au port de Sohar. Cette usine, d’une capacité d’environ un million de tonnes par an, « disposera d’une flexibilité d’extension modulaire de capacité selon le développement du marché de carburant GNL de soute ».

« Développer ce service de GNL comme carburant de soute sera créateur de valeur dans le pays, pourvoyeur d’emplois, et soutiendra la diversification de l’industrie en encourageant les activités de transport maritime en Oman. », a commenté Arnaud Breuillac, dg de l’Exploration-Production de Total.

Image : Total/Qatar Gas

Partager