Gazprom lance en Russie la construction du gazoduc TurkStream

2017-05-12T10:55:33+00:00

Gazprom a annoncé le lancement des travaux de construction du gazoduc TurkStream qui doit relier la Russie à la Turquie par la mer Noire. Cette infrastructure, qui disposera d’une capacité de transport de gaz de plus de
31,5 Gm3 par an, devrait être opérationnelle fin 2019.

La construction du gazoduc TurkStream a débuté en mer Noire, près des côtes russes, a indiqué le groupe énergétique dans un communiqué publié le 8 mai 2017.

Ce projet consiste en la réalisation de deux canalisations d’une capacité de
15,75 Gm3 chacune, entre la station de compression Russkaya CS, à proximité de la ville d’Anapa, et la ville turque de Luleburgaz.

D’une longueur de 910 km, cette infrastructure représente un investissement compris entre 12 et 13 milliards de dollars. Les conduites de 32 pouces seront posées à 2200 m de profondeur d’eau.

« À la fin de 2019, nos consommateurs turcs et européens disposeront d’une nouvelle source fiable d’importations de gaz russe », a déclaré Alexey Miller,
pdg de Gazprom, dans le communiqué déjà cité.

La première canalisation permettra d’alimenter les consommateurs turcs et la seconde transportera du gaz vers les marchés du sud et du sud-est de l’Europe, ajoute Gazprom.

La Russie et la Turquie avaient signé l’accord concernant TurkStream en octobre 2016.

La société  South Stream Transport BV, filiale de Gazprom en charge de la construction offshore du gazoduc, a missionné les navires Audicia et Pioneering Spirit, de la compagnie Allseas, pour la pose des conduites.

Image : Gazprom

Partager