GDF Suez et BP découvrent des hydrocarbures en mer du Nord

2014-10-24T17:17:21+00:00

GDF Suez et BP ont annoncé la découverte d’hydrocarbures lors d’un forage exploratoire dans la zone centrale de la mer du Nord britannique. La zone de la découverte s’étend sur deux blocs, exploités respectivement par le groupe français et son concurrent britannique. Le puits a été foré par GDF Suez E&P (exploration et production) UK et testé à un débit maximal de 5350 barils équivalent pétrole (bep) par jour.

« Alors que le secteur cherche à maximiser la récupération économique des ressources du bassin, il sera essentiel d’augmenter l’activité d’exploration et de trouver de nouvelles façons de collaborer pour exploiter le potentiel restant. Cette découverte est un très bon exemple de ces deux principes », a souligné Trevor Garlick, président régional de BP Mer du Nord.

Endiguer le déclin

Le gouvernement britannique s’est félicité de la découverte alors qu’il essaie de relancer une production d’hydrocarbures en mer du Nord qui s’essouffle depuis plusieurs années (-38% sur les trois dernières) ainsi que l’exploration, également en déclin, notamment à cause de l’explosion des coûts opérationnels dans ce bassin mature.

« Cette découverte démontre exactement ce qui peut être réalisé en mer du nord si les entreprises travaillent ensemble pour maximiser le potentiel considérable des réserves restantes de pétrole et de gaz », a salué Matthew Hancock, secrétaire d’État aux entreprises.

Le gouvernement britannique a notamment commandé un rapport sur la maximisation de la production en mer du Nord, paru en février dernier, qui a préconisé la création d’un nouveau régulateur aux pouvoirs accrus capable de susciter plus de coopération entre les différents acteurs du secteur. Londres a également lancé cet été une consultation sur le régime fiscal.

Jusqu’ici, près de 43 milliards de bep ont été produits dans les eaux britanniques de la mer du Nord et il est estimé que quelque 12 à 24 milliards de bep pourraient encore être extraits.

Source AFP

Partager