GDF suez va construire le 1er terminal GNL d’Uruguay

2013-10-02T10:57:54+00:00

GDF Suez a signé un contrat BOOT (Construction, propriété, exploitation et transfert en anglais) d’une durée de 15 ans avec la société Gas Sayago pour le stockage et la regazéification de GNL en Uruguay. La mise en service commerciale de ce nouveau terminal est prévue pour 2015. Situé dans la région de Punta Sayago, à proximité de Montevideo, le terminal offshore, GNL del Plata, comprendra une unité flottante de stockage et de regazéification (FSRU) et une jetée, protégée par une digue de 1,5 km. La capacité totale de ce terminal, qui pourra recevoir des tankers de GNL de 218 000 m3 sera réservée par le client Gas Sayago.

Plan 2005-2030

Le développement de la capacité de regazéification de GNL fait partie de la politique énergétique de l’Uruguay 2005-2030 et a été désigné prioritaire par Montevideo. GNL del Plata est l’un des plus gros projets d’infrastructure d’Uruguay et devrait contribuer de manière positive à une importante transformation du mix énergétique du pays en fournissant une source supplémentaire de carburant propre avec un accès aux marchés internationaux. Ce projet permettra aussi de réduire la part du pétrole dans les importations énergétiques du pays.

Ce terminal de GNL aura une capacité de stockage à long terme de 263 000 m3 et une capacité de regazéification de 10 Mm3 (millions de mètres cubes standard)/jour, qui pourra être augmentée à 15 Mm3/jour. Le méthanier regazéifieur (SRV) Neptune de GDF Suez assurera l’interim avant la livraison de la nouvelle FSRU commandée à Mitsui O.S.K. Lines. Tractebel Engineering interviendra en tant que maître d’ouvrage pendant la phase de construction.

Gérard Mestrallet, pdg de GDF Suez, a déclaré : « GNL del Plata marque notre arrivée sur le marché uruguayen et renforce notre présence en Amérique latine, une région clé pour la croissance de notre groupe. La demande de GNL dans cette région devrait plus que doubler dans les 10 années à venir et ce terminal nous permettra de soutenir le développement de l’industrie du GNL et de renforcer notre emprise et notre expérience internationales dans ce domaine. »

Partager