GNL combustible : Engie signe un protocole d’accord avec Sembcorp Marine

2016-11-07T14:58:45+00:00

engie-gravifloat_powermodule-copieLe groupe Engie a annoncé la signature d’un protocole d’accord avec la société d’ingénierie offshore Sembcorp Marine pour le développement d’installations flottantes dédiées à la réception, le stockage et la regazéification du GNL ainsi que la production d’électricité. Dénommée « Gravifloat 3-in-1 », cette structure vise à déployer des terminaux de 10 à 300 MW de capacité et situés près des côtes.

Les installations Gravifloat sont des structures modulaires et flottantes en acier fixées aux fonds marins, précisent les partenaires dans un communiqué publié le 31 octobre 2016. Présentées comme une « alternative (…) aux installations de GNL à terre ou flottantes, ces structures sont réutilisables et peuvent être redéployées dans un autre site ».

Elles sont également « évolutives » et « configurées de manière flexible avec différents équipements et installations déjà éprouvées à terre », précise le même communiqué.

En combinant « l’expertise d’Engie dans la production d’électricité et de GNL avec la polyvalence de la technologie Gravifloat de Sembcorp Marine », les deux partenaires, qui ont l’intention « de développer et de promouvoir cette solution 3-en-1 pour répondre aux besoins des marchés émergents », travailleront ensemble sur des projets ciblés.

« Cet accord avec Sembcorp Marine enrichira l’offre d’Engie (…) avec une solution innovante de LNG-to-Power particulièrement adaptée aux conditions météorologiques difficiles et avec une commercialisation rapide », a commenté Didier Holleaux, vice-président exécutif du groupe français.

Engie a lancé en septembre 2016 la marque Gas4Sea dédiée au GNL maritime.

Image : Sembcorp Marine

 

 

Partager