GNL : le groupe GTT ouvre un bureau en Chine

2016-06-06T18:29:59+00:00

GTT SCF Melanpus_170K_STX_2Le groupe français GTT, spécialiste des systèmes de confinement à membranes cryogéniques pour le transport et le stockage de gaz liquéfié, a inauguré le 3 juin 2016 son bureau à Shanghai. La responsabilité de l’entité GTT China a été confiée à Adnan Ezzarhouni.

La Chine est un marché très porteur pour l’industrie du GNL, énergie qui constitue une alternative aux produits pétroliers, dans le cadre des transports, et au charbon, dans le cadre de la conversion des centrales électriques, précise GTT dans un communiqué publié le 6 juin 2016, rappelant que « l’environnement est au cœur des priorités fixées par le 13e Plan Quinquennal 2016-2020 du pays afin de réduire les émissions polluantes ».

« En Chine, le partenariat établi entre GTT et Hudong-Zhonghua Shipbuilding dans le domaine de la construction de méthaniers est reconnu comme un réel succès », a commenté Philippe Berterottière, p-dg général de la société d’ingénierie, ajoutant que « GTT veut aujourd’hui contribuer au développement du GNL comme carburant dans le pays, c’est pourquoi l’entreprise ouvre un bureau à Shanghai ».

Par ailleurs, GTT avait annoncé le 2 juin 2016 avoir reçu une commande de Hyundai Heavy Industries (HHI) pour l’équipement de deux nouveaux méthaniers. Ces navires, qui seront construits sur le chantier naval de Hyundai à Ulsan, pour le compte de l’armateur coréen SK Shipping, devraient être livrés en 2019.

Conçus selon les nouveaux standards IGC (International Gas Code) édités en 2016, ces méthaniers seront équipés de la technologie membrane Mark III Flex de GTT, précise également la société d’ingénierie dans un communiqué.

Image : GTT

 

 

Partager