GNL maritime : Engie prend livraison de son premier navire de soutage

2017-02-27T09:50:33+00:00

Engie et ses partenaires – Fluxys, Mitsubishi Corporation et NYK Line – ont réceptionné au chantier naval de Hanjin, à Busan (Corée du sud), le premier navire au monde spécialement conçu pour le soutage de GNL. Doté d’une capacité de 5 000 m3, ce navire fournira du GNL comme carburant maritime à partir du port de Zeebrugge (Belgique) à des navires opérant dans le nord de l’Europe. 

D’une longueur totale de 107,60 m pour une largeur de 18,40 m, et un tonnage de
7 403 tonnes, ce navire, baptisé Engie Zeebrugge, est doté d’une propulsion dual-fuel (gazole maritime/diesel maritime et GNL). Il chargera le GNL au terminal de Fluxys à Zeebrugge, où de petits méthaniers, d’une capacité de 2 000 mou plus, peuvent s’amarrer au second appontement récemment mis en service, précise Engie dans un communiqué publié le 15 février 2017.

Le Engie Zeebrugge marque une étape importante dans le développement de la chaîne de soutage en Europe, commentent les partenaires. Pour augmenter la part du GNL sur le marché du soutage, qui représente environ 250 millions de tonnes de fioul lourd par an, « il est nécessaire de développer une infrastructure d’approvisionnement suffisamment importante pour alimenter le nombre croissant de navires fonctionnant au GNL qui devraient prochainement être mis en service ».

Le premier client du Engie Zeebrugge sera la compagnie United European Car Carriers (UECC) avec ses deux premiers navires transporteurs de véhicules dotés d’une propulsion gaz. En septembre 2016, Engie, Mitsubishi Corporation et NYK Line ont lancé Gas4Sea, un marque commune pour la commercialisation de services de soutage de GNL au plan international.

Image : Engie

Partager