Golfe du Mexique : BP attribue des contrats à Subsea 7 et OneSubsea pour Mad Dog 2

2017-03-22T14:08:26+00:00

Subsea 7 et OneSubsea ont annoncé avoir remporté auprès de BP des contrats dans le cadre du développement de la phase 2 du projet offshore Mad Dog, situé à environ 300 km au sud de la Nouvelle-Orléans.

Le contrat EPCI attribué à Subsea 7 concerne les ombilicaux sous-marins, les risers et les conduites d’écoulement (SURF) ainsi que l’architecture sous-marine associée, indique Subsea 7 dans un communiqué publié le 21 mars 2017, précisant qu’il s’agit d’un « important contrat » (soit entre 300 et 500 millions de dollars).

De son côté, OneSubsea, filiale de Schlumberger, a obtenu le contrat SPS (Subsea Production Systems) de ce projet. Subsea 7, OneSubsea et Schlumberger sont partenaires au sein de la Subsea Integration Alliance, rappelle la société d’ingénierie.

Les signatures conjointes des contrats SURF et SPS sont une reconnaissance significative de notre offre (via l’Alliance, ndlr) et la confirmation du haut niveau d’intérêt de la part de nos clients pour cette approche, insiste Subsea 7.

« Le projet Mad Dog 2 est (…) important pour Subsea 7 », a commenté Craig Broussard, vice-président de Subsea 7 pour le Golfe du Mexique. « Il combine la capacité de Subsea 7 à notre offre Subsea Integration Alliance pour réduire les risques et offrir des solutions à moindre coût à BP. »

Sanctionné par BP en décembre 2016, le projet Mad Dog 2 représente un investissement total de 9 milliards de dollars. Il vise à mettre en place une deuxième plateforme de production sur  le champ super-géant de Mad Dog. Son coût de développement à été réduit de moitié par rapport au budget initial.

Cette nouvelle plate-forme de production flottante sera capable de produire jusqu’à 140 000 barils bruts de pétrole brut par jour à partir de 14 puits de production. La production de pétrole devrait commencer à la fin de 2021.

Image : Subsea 7

Partager