GRTgaz autorisé à construire et exploiter le gazoduc Eridan

2015-01-19T14:19:20+00:00

GRTgaz 07-directpipeL’arrêté autorisant GRTgaz
à construire et exploiter la canalisation de transport de gaz naturel Eridan entre Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône) et Saint-Avit (Drôme) a été publié au Journal Officiel du vendredi 16 janvier, a annoncé le gestionnaire du réseau de transport.

Ce projet, dont la déclaration d’utilité publique (DUP) avait quant à elle été délivrée fin octobre 2014, « consiste à doubler l’artère du Rhône par une canalisation de 220 km, proche du stockage de Tersanne, entre les stations d’interconnexion de Saint-Martin-de-Crau et de Saint-Avit (Drôme), adaptées en conséquence », explique GRTgaz dans son plan décennal (2014-2023) de développement du réseau de transport.

Décidé en 2011, pour une mise en service prévue en 2016, le projet Eridan visait initialement à « renforcer les capacités de transport dans le nord de GNL (gaz naturel liquéfié) livré dans les terminaux méthaniers de Fos et de faciliter la fusion des zones Nord et Sud de GRTgaz ». Une solution alternative ayant été retenue par la suite par la CRE (Commission de régulation de l’énergie) pour réaliser cette fusion (construction des gazoducs Val-de-Saône et Gascogne-Midi), le régulateur avait décidé que ce projet était toutefois nécessaire au renforcement du corridor Nord-Sud de l’Europe de l’Ouest. « Il bénéficierait aux marchés français, espagnol, et plus généralement au marché européen dans son ensemble », précise le gestionnaire de réseau.

Eridan, qui représente un investissement estimé à 620 millions d’euros, pourrait désormais être mis en service à l’horizon 2019-2020.

Partager