GRTgaz : mise en service d’un nouvelle interconnexion avec la Belgique

2015-11-17T11:39:09+00:00

GRTgaz Artère de Flandres soudure IMG_0500 Olivier JacquesLe gestionnaire de réseau de transport de gaz a annoncé la mise en service du nouveau point d’interconnexion d’Hondschoote-Alveringem, situé dans le département du Nord. Dès lors, GRTgaz peut émettre, via l’Artère de Flandres, jusqu’à 8 milliards de m3 par an de gaz non odorisé vers le réseau de transport de Fluxys Belgium.

Cette nouvelle étape du développement d’infrastructures de transport de gaz dans le nord de la France, « concrétise un projet initié en 2010 », rappellent GRTgaz et Fluxys dans un communiqué commun publié le 5 novembre. L’objectif est de permettre aux expéditeurs d’acheminer pour la première, via une canalisation d’un longueur totale de 100 km pour un diamètre de 900 mm, du gaz depuis la France vers la Belgique. Pour cela, plusieurs ouvrages ont été réalisés.

En France, d’une part, où GRTgaz a construit la canalisation « Artère de Flandres » sur une longueur de 23 km entre Pitgam et Hondschoote, et le poste de comptage d’Hondschoote, pour un montant total de 56 millions d’euros. Par ailleurs, le gestionnaire de réseau a également réalisé une nouvelle station de compression et d’interconnexion à Pitgam (Nord) pour un montant de 30 M€.

En Belgique, d’autre part, où Fluxys a construit le poste de régulation d’Alverigem, une station d’interconnexion à Maldegem et une canalisation de près de 75 km entre ces deux sites pour un investissement total de 100 M€.

Ces nouvelles infrastructures permettront également de relier – via l’Artère du Clipon (17 km) – le nouveau terminal méthanier de Dunkerque au réseau belge, « favorisant le développement du GNL dans le nord-ouest de l’Europe« , précisent les deux partenaires.

Image : travaux de soudure sur le chantier de l’Artère de Flandres/Olivier Jacques-GRTgaz

Partager