GTT reçoit une nouvelle commande pour deux méthaniers

2014-10-13T18:52:41+00:00

La société française GTT, leader mondial des systèmes de confinement à membranes pour les navires de transport de gaz naturel liquéfié (GNL), a reçu une commande d’équipement de deux méthaniers. Les navires, dont la livraison est prévue en 2017 ou 2018, seront construits par le chantier naval sud-coréen DSME (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering) et opérés par le groupe norvégien BW, a précisé le groupe GTT.

Ils intégreront la nouvelle technologie de membranes NO 96 W, qui permet de réduire le taux quotidien d’évaporation de la cargaison de GNL et les coûts de fioul, a précisé la filiale à 40% de GDF Suez, introduite en Bourse fin février.

GTT s’est développé sur un créneau bien particulier: la mise au point de membranes métalliques intégrées à la coque du navire méthanier, ce qui permet de réduire l’espace de stockage du GNL et les coûts de construction, alors que ses concurrents construisent des cuves indépendantes.

A la fin du premier semestre 2014, le carnet de commandes de GTT totalisait 102 unités, dont 89 méthaniers, à laquelle s’ajoutait la commande de neuf méthaniers brise-glace supplémentaires par le chantier DSME, annoncée en juillet.

GTT en bref

Gaztransport & Technigaz (GTT) est une société d’ingénierie française spécialisée dans la conception de systèmes de confinement à membranes cryogéniques pour le transport par bateaux et le stockage sur terre et en mer du GNL. Elle est née du rapprochement de deux entreprises françaises d’ingénierie navale spécialisées dans la conception de systèmes d’isolation pour les cuves de navires destinés au transport du GNL : Technigaz et Gaztransport.

GTT est leader sur son secteur avec, entre 2008 et le 30 septembre 2013, plus de 80 % des commandes mondiales de méthaniers, et avec les deux seules commandes d’unités flottantes de production, de stockage et de déchargement du GNL de capacité supérieure à 50 000 m3 (FPSO).

Avec AFP

Partager