GTT : un nouvel accord pour l’industrialisation de sa technologie Mark V

2015-05-18T11:08:19+00:00

Le spécialiste de la conception de systèmes de confinement à membranes pour le transport maritime et le stockage du GNL (Gaz Naturel Liquéfié) a annoncé avoir finalisé, avec le chantier naval sud-coréen Hyundai Heavy Industries (HHI), un accord de coopération en vue de l’industrialisation de sa nouvelle technologie Mark V.

Cet accord comprend, notamment, « le développement et qualification d’un robot de soudure automatique innovant pour les barrières métalliques primaire en acier inoxydable et secondaire en invar », précise GTT dans un communiqué publié le 13 mai. Ce robot permettra d’optimiser la soudure des membranes et de réduire les temps de construction.

La technologie Mark V est une version optimisée du système Mark III et de son évolution Mark III Flex. Comme Mark III et Mark III Flex, la technologie Mark V comprend une double isolation en mousse polyuréthane renforcée, rappelle GTT. Ce système, qui « inclut l’innovation d’une membrane secondaire corruguée en alliage fer-nickel et offre une amélioration significative de la performance thermique (Boil-Off Rate) », a déjà reçu des approbations de principe des principales sociétés de classification, précise également la filiale du groupe Engie.

GTT avait signé, il y a quelques semaines, un partenariat similaire avec Samsung Heavy Industries. « Nous sommes très heureux de voit HHI à bord de ce développement majeur », a commenté Philippe Berterottière, président directeur général de GTT. « Cela nous permet d’être confiants pour sa commercialisation dès 2015 ».

 

Partager