Guyane : il faut forer plus profond

2013-04-19T11:37:59+00:00

Nothern Petroleum Plc a annoncé la prolongation jusqu’à 6 438 mètres de profondeur du forage du second puits d’exploration (GM-ES-3 ou Priodontes-1) au large des côtes de Guyane française. Une décision motivée par les résultats décevants des premières cibles ne contenant pas d’hydrocarbures économiquement exploitables.

Deuxième déception

Priodontes-1 est le second puits foré sur un total de quatre prévus. Le premier (GM-ES-2 ou Zaedyus-2) effectué en juillet dernier s’est également avéré inexploitable. La déception est grande pour le consortium constitué par Shell (45%), Tullow Oil (27,5%), Total (25%),  Nothern Petroleum et Wessex (2,5% à eux deux). En effet, un premier forage exploratoire réalisé en 2011 laissait entrevoir de belles perspectives d’exploitation. Tullow Oil avait découvert une couche épaisse de 72 mètres de brut. Le chiffre de 300 millions de barils de réserves était évoqué. Nothern Petroleum précise que le prolongement du forage fournira « une information cruciale pour une meilleure compréhension du potentiel d’exploration ». Affaire à suivre…

 

 

Partager