Hydrogène : Air Liquide va investir 80 M€ dans une unité SMR de « nouvelle génération »

2018-04-18T14:46:33+00:00

Air Liquide a annoncé la mise en service en 2020, sur le site anversois du spécialiste des matériaux polymères Covestro, d’une unité de production d’hydrogène basée sur une nouvelle technologie de SMR (Steam Methane Reformer). Développée par Air Liquide Engineering & Construction, cette technologie permet notamment de réduire de 5 % les consommations de gaz d’alimentation et de carburant ainsi que les émissions de CO2 par rapport à une unité classique.

Dénommée « SMR-X », cette nouvelle génération de réformeurs permet de produire de l’hydrogène sans co-production de vapeur excédentaire, précise Air Liquide dans un communiqué publié le 17 avril 2018.

Environ 20 % de la chaleur nécessaire au procédé est produite par échange de chaleur interne, ajoute la société d’ingénierie. Grâce à ce principe de récupération d’énergie, la taille du four de l’unité est réduite et le nombre de tubes de reformage est moins élevé par rapport aux solutions conventionnelles. De plus, la conception du réseau de vapeur est simplifié.

Outre la baisse des consommations d’énergie, les Capex de la technologie SMR-X sont également réduits grâce à au design compact de l’unité.

Enfin, une partie du CO2 généré lors du processus de production sera capté par Covestro et utilisé comme matière première dans son processus de production.

Dotée d’une capacité jusqu’à 100 000 Nm3/h, l’unité SMR-X consomme 13,8 mégajoules d’énergie (gaz d’alimentation et carburant) par Nm3 d’hydrogène produit.

Cette unité SMR-X sera la première construite par Air Liquide sur un site clients.

Image : Air Liquide/Pierre-Emmanuell Rastoin (Unité Cryocap H2 sur le site de Port-Jérôme-76)

Partager