IFPEN et Saudi Aramco ouvrent un centre de recherche conjoint

2013-04-12T09:56:19+00:00

Aramco Overseas Company B.V., filiale de Saudi Aramco, et l’IFP Energies nouvelles (IFPEN) ont annoncé la création d’un centre de recherche conjoint sur les carburants, l’Aramco Fuel Research Center (AFRC), basé à Rueil-Malmaison.

Un partenariat stratégique

Khalid Al-Falih, directeur de la compagnie saoudienne, s’est félicité de ce partenariat avec un « acteur majeur de la recherche dans le domaine de l’énergie ». Et de poursuivre : « IFPEN est à la pointe de l’innovation dans le domaine de l’aval pétrolier, de l’adéquation moteur/carburant et, grâce à la mise en commun de nos ressources, nous pourrons progresser plus rapidement pour répondre aux besoins énergétiques mondiaux ». Les chercheurs auront pour objectif de développer des solutions techniques innovantes qui permettront d’améliorer les performances des moteurs thermiques, de minimiser l’empreinte carbone, et de réduire le coût global tout en anticipant les futures réglementations, explique l’IFPEN dans un communiqué. L’Institut entend ainsi resserrer les liens existants avec Saudi Aramco et renforcer sa présence au Moyen-Orient.

Le centre de recherche de l’ouest parisien est le deuxième du genre créé par Aramco Overseas Company après celui de l’Université de technologie de Delft (Pays-Bas), qui se consacre à la recherche dans le domaine de l’exploration pétrolière et gazière. Le groupe saoudien compte également ouvrir un autre bureau à Aberdeen (Écosse) spécialisé dans les technologies de forage.

Partager