Infrastructures : Vinci remporte trois contrats pour 187 millions d’euros

2014-12-01T11:02:15+00:00

Spiecapag, filiale du groupe Vinci dédiée à la réalisation de projets d’infrastructures pétrolières et gazières, « a remporté un contrat en Australie et deux contrats en Colombie, pour la construction de deux gazoducs et d’un oléoduc », a annoncé le groupe spécialisé dans la construction.

En Australie, le contrat a été attribué par la société APA, premier opérateur de gaz du pays, à un groupement composé de Spiecapag, en tant que mandataire, et de Lucas, pour un montant de 60 millions de dollars australiens (environ 42 millions d’euros), précise le communiqué du groupe. Il concerne la construction d’un gazoduc de 300 km dans l’Etat d’Australie-Occidentale, à environ 1000 km de Perth. Ce gazoduc, nommé « Eastern Goldfield Pipeline », traversera une région désertique et alimentera une centrale de électrique des mines d’or exploitées par AngloGold Ashanti. Les travaux se dérouleront de mars à novembre 2015.

« Ce contrat conforte la présence de Spiecapag en Australie après la réalisation, en 2013 et 2014, du projet QCLNG Trunklines North pour QCG (British Gas) dans l’Etat du Queensland », commente le groupe. Un projet qui représentait l’installation de 54 km de conduite de gaz et de 25 km de conduite d’eau, et la pose de 80 km de câble haute-tension et de fibre optique.

En Colombie, le premier contrat a été attribué par Ecopetrol au groupement composé de Spiecapag (mandataire) et de l’entreprise colombienne Ismocol pour la construction de la première tranche (37 km) d’un oléoduc au sud-est de Bogota, avec une option pour la réalisation d’une tranche additionnelle de 40 km. Le second contrat a été attribué au groupement Golfo de Morrosquillo CGM,mené par Spiecapag, pour un projet d’exportation de gaz naturel comprenant la réalisation d’un gazoduc onshore de 80 km et d’un gazoduc offshore de 4 km. Ce projet comprend également le génie civil et les structures d’un terminal maritime. Ces deux contrats représentent un montant total de 180 millions de dollars US (environ 145 millions d’euros).

Partager