Jacques Mulbert prend les rênes d’ABB France

2015-11-04T16:27:49+00:00

ABB Jacques Mulbert pdg 2015Jacques Mulbert est depuis le 1er septembre 2015 président de la filiale française du groupe ABB. Cet ancien des groupes Schneider Electric et Areva, supervise désormais les activités du spécialiste des technologies de l’énergie et de l’automation, en France et au Benelux.

Diplômé de SupAéro et titulaire d’un MBA d’HEC, Jacques Mulbert débute en tant que consultant en stratégie au sein du cabinet OC&C, puis rejoint le groupe Schneider Electric. Il y occupe différentes fonctions pendant 14 ans : auditeur interne puis directeur d’usine, il contribue à la création de la coentreprise avec Toshiba (variation de vitesse) dont il deviendra président quelques années plus tard, après avoir dirigé un groupe nordique spécialisé dans le contrôle du bâtiment (ESMI).

En 2008, Jacques Mulbert rejoint Areva T&D et prend la responsabilité de l’activité GIS (Gas Insulated Substations) avant d’intégrer la branche nucléaire du groupe en tant que vice-président exécutif de la « business unit » Equipements. En 2012, il est nommé directeur adjoint du « Business Group » Réacteurs et Services et part à Pékin pour en assurer le développement en Asie.

« Jacques Mulbert rejoint ABB avec la volonté d’en faire un acteur majeur du marché français de l’énergie décarbonée », précise le groupe industriel dans un communiqué publié le 3 novembre.

Le nouveau responsable de la filiale française souhaite notamment « renforcer la capacité d’ABB à accompagner la France et l’ensemble de ses secteurs économiques – industrie, utilités, transports et infrastructures – dans la transition énergétique à travers le développement de solutions novatrices à même de répondre à leurs ambitions de performances économiques et environnementales ».

Image : ABB

 

Partager