Koweit : Spie signe un contrat de cinq ans avec KNPC

2016-10-25T14:55:48+00:00

Huib VAN JAARSVELD, superviseur secteur off-sites, à l'unité de stockage. Raffinerie de Jubail, Arabie Saoudite. Satorp.

Spie Oil & Gas a rempoté un contrat de cinq ans avec KNPC (Kuwait National Petroleum Company) dans le cadre du projet CFP (Clean Fuels Project) qui vise à moderniser les principales raffineries de l’opérateur. Le groupe français fournira notamment des prestations de gestion et d’aide à la mise en service des raffineries Mina Al Ahmadi (MAA) et Mina Abdullah (MAB).

Le projet CFP mené par KNPC consiste en une modernisation majeure des principales raffineries de la société pétrolière, dans le but de répondre aux futures exigences diversifiées des marchés des produits pétroliers aux niveaux national et mondial, précise Spie dans un communique publié le 24 octobre 2016.

Actuellement en phase EPC, ce projet prévoit l’augmentation des capacités de raffinage des sites de Mina Al Ahmadi (MAA) et Mina Abdullah (MAB), « ainsi que l’amélioration des processus d’élaboration de carburants respectueux de l’environnement, grâce à la valorisation des produits lourds ».

Par ailleurs, CFP vise également à réunir ces deux raffineries au sein d’un complexe de raffinage intégré et à améliorer encore leurs performances en matière de sécurité opérationnelle, de fiabilité et d’économie d’énergie.

« Avec Satorp, Yasref, Petro Rabigh et maintenant le projet de la KNPC au Koweït, nous sommes désormais un acteur majeur des activités pétrolières aval au Moyen-Orient », a commenté Yves Compañy, dg de Spie Oil & Gas Services, cité dans le même communiqué.

Image : Michel Labelle/Total

 

Partager