La CRE offre une ristourne de 50% sur le TURPE

2014-05-02T11:43:41+00:00

Philippe de Ladoucette, président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé mercredi qu’il allait réduire temporairement de 50% le tarif d’acheminement d’électricité (Turpe) appliqué aux entreprises électro-intensives. La réduction s’appliquera du 1er août 2014 au 31 juillet 2015. Cette décision a pour objectif de redonner des marges de compétitivité à ces entreprises très dépendantes du coût de l’énergie.

Dumping énergétique

« Nous avons pris une décision de principe, qui devrait être confirmée la semaine prochaine », a précisé le président de la CRE. Mais « cette réduction ne s’appliquera qu’une fois. Par la suite, il faudra une loi pour modifier le Turpe », a-t-il indiqué. Le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, François Brottes, s’est félicité de cette initiative, saluant « une excellente nouvelle » qui « sera de nature à favoriser le maintien et le développement de l’industrie française ». Les électro-intensifs français réclament depuis longtemps un geste du pouvoir politique en sa faveur, en raison de la concurrence accrue en provenance des Etats-Unis entre autres. Une réalité souligné mercredi par Frédéric Barbier, rapporteur de la mission d’information parlementaire sur l’impact économique de l’exploitation des hydrocarbures de schiste au niveau mondial, lors de la remise du rapport. Ce dernier engageait le gouvernement à  prendre des mesures en faveur des industriels énergo-intensifs sans lesquelles la pérennité de leurs activités et de leurs emplois serait directement menacée.

Partager