La CRE rappelle leurs obligations aux acteurs du marché

2013-12-10T10:32:26+00:00

Dans une communication datée du 5 décembre, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) s’inquiète des congestions sur le réseau français du gaz naturel et rappelle les acteurs de marché à leurs obligations, de transparence notamment. Chargée de leur surveillance, la CRE observe avec attention le différentiel de prix sur les marchés spot et à terme entre la zone Nord et la zone Sud. En raison des fortes tensions physiques sur le réseau, ce spread a atteint un niveau record de 12,29 €/MWh sur le marché day-ahead et de 6,24 €/MWh sur le marché month-ahead le 3 décembre 2013.

Exportations algériennes en baisse

Cette situation n’est en rien une surprise. GRT Gaz a tiré, à deux reprises la sonnette d’alarme (voir ici et ) pour mettre en garde contre les niveaux trop bas des stockages souterrains, précieux outils pour faire face à la pointe de consommation d’hiver. Mais la situation s’est accentuée avec la réduction des exportations algériennes en raison notamment de travaux de maintenance sur le port de Skikda. « La date de retour à la normale de ces infrastructures est aujourd’hui inconnue », précise la CRE.

Dans une communication du 29 novembre, le gestionnaire de réseau a indiqué devoir faire face à une congestion physique localisée dans le Sud-Est et a ainsi élevé son indicateur de tension à un niveau orange. GRTgaz recommandait aux expéditeurs d’augmenter rapidement les émissions à Fos pour rééquilibrer le réseau. Une situation d’autant plus préoccupante que le pays bénéficie jusqu’à maintenant d’un hiver relativement doux, ce qui pourrait ne pas durer.

De fait, la CRE rappelle aux acteurs du marché leurs obligations inscrites notamment dans le règlement européen REMIT qui prévoit que « toute information détenue par un acteur de marché qui serait susceptible d’influencer de façon sensible les prix des produits énergétiques de gros doit être divulguée publiquement. L’article 4.1 de REMIT dispose que cette divulgation contient des éléments concernant la capacité et l’utilisation des installations de production, de stockage, de consommation ou de transport […] de gaz naturel ou des informations relatives à la capacité et à l’utilisation des installations de GNL […] ». Reste à savoir si ces dispositions pourront prévaloir sur les arbitrages de marchés…

 

Partager