La Norvège lance la course à la mer de Barents

2013-04-29T12:04:55+00:00

Le ministère norvégien du Pétrole et de l’Energie a annoncé l’ouverture de la partie sud-est de la mer de Barents. “ C’est un moment historique. Pour la première fois depuis 1994, nous ouvrons une nouvelle région à l’exploration et cherchons du pétrole et du gaz dans de nouvelles eaux prometteuses qui nous donneront des opportunités de créer de la valeur et des emplois ”, s’est-il enchanté.

40 années de négociations russes

Cette décision trottait dans la tête des dirigeants norvégiens depuis l’été 2011, date à laquelle le gouvernement est parvenu à un compromis avec son homologue russe sur le partage des eaux après 40 années d’âpres négociations. Oslo qui voit la part des gisements matures continuellement montée et cherche absolument à lancer de nouvelles exploitations, a immédiatement initié une campagne sismique sur 175 000 km².

Dans le livre blanc que le jeune ministre norvégien, Ola Borten Moe, a baptisé « New Opportunities for Northern Norway », les perspectives sont grandes : la région recèlerait 300 millions de mètres cube équivalent pétrole. La Norvège est par ailleurs toujours en négociations sur une potentielle exploitation des hydrocarbures en Arctique.

Partager