L’activité de raffinage au plus haut depuis cinq ans

2013-09-04T15:58:52+00:00

Malgré la crise économique persistante et le déclin des capacités de raffinage européennes la production de produits raffinés devrait atteindre 77 millions de barils jours au troisième trimestre 2013, soit le plus haut niveau enregistré depuis 5 ans, selon une étude de GlobalData. Précisément, la consommation mondiale d’essence devrait augmenter de 325 000 b/j, celle du diesel/gasoil de 280 000 b/j et le kérosène s’élever de 150 000 b/j. Globalement, le débit des raffineries sera plus important de 2,2 millions de barils jours par rapport au 2ème trimestre.

Une dynamique qui se poursuit en 2014

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, la tendance haussière se poursuivrait en 2014, toujours selon GlobalData. La société d’études estime que les volumes d’essence consommés progresseront de l’ordre de 115 000 b/j par rapport à 2013 et ceux de diesel/gasoil de 525 000 barils jours. Seule ombre au tableau, la demande mondiale de kérosène pourrait diminuer de 55 000 b/j.

Jeffrey Kerr, Managing Analyst for Downstream Oil & Gas chez GlobalData explique : « Malgré ces perspectives positives, la progression sera limitée par plusieurs problématiques économiques sous-jacentes, la récession européenne n’étant pas la moindre d’entre elles. Le ralentissement économique chinois et la rapide diminution de la demande indienne sont aussi des facteurs qui y contribuent. Les Etats-Unis est le seul pays a montré des signes positifs ». Et l’analyste de conclure : « La clé de la croissance économique est de savoir quelle tendance sera la plus forte : les Etats-Unis qui remonte fort ou le reste du monde qui diminue lentement. Pour l’instant, les marchés semblent supporter la position américaine ».

Partager