L’alliance Technip/FMC Technologies remporte un contrat EPCI auprès de Statoil

2016-11-04T11:11:53+00:00

TECHNIP lightbox_sur_un_navire_0Le groupe français Technip et l’américain FMC Technologies ont signé, avec la compagnie Statoil, un contrat pour le développement du champ de Trestakk, situé en mer de Norvège. Il s’agit, pour les deux sociétés d’ingénierie, d’une première annonce commerciale commune, alors que leur rapprochement devrait être finalisé en janvier 2017.

Ce contrat a été remporté sur la base de l’architecture optimisée du champ sous-marin, réalisée dans le cadre d’une collaboration étroite lors de l’étude d’ingénierie d’avant-projet détaillé (FEED), entre Statoil et Forsys Subsea, la co-entreprise créée par FMC Technologies et Technip, précisent les deux groupes dans un communiqué publié le 4 novembre 2016.

Technip fournira le riser flexible, la flowline de production, la conduite d’injection de gaz, les jumpers flexibles et les ombilicaux, quant à FMC Technologies, il fournira le matériel et les outils de raccordement ainsi que le système de production sous-marin (subsea trees, système de complétion, collecteur, têtes de puits et systèmes de contrôle sous-marins et en surface).

Trestakk est un champ de pétrole et de gaz situé dans le bloc 6406/3 (licence de production PL091), à environ 27 kilomètres au sud-est du FPSO Åsgard A, et par une profondeur d’eau d’environ 300 mètres.

Ce contrat « montre que les clients adoptent une nouvelle façon de travailler, qui implique de s’engager tôt à nos côtés dans le cycle des projets, à travers des études FEED intégrées, qui peuvent ensuite mener à des projets EPCI intégrés »,
a déclaré Doug Pferdehirt, pdg de FMC Technologies. « Cela nous permet de souligner avec davantage de confiance encore que TechnipFMC, en tant qu’entreprise unique, bénéficiera d’une position unique pour réaliser des projets véritablement intégrés ».

« Grâce à notre vision en amont et élargie des projets, nous pouvons simplifier les architectures des champs sous-marins et ainsi aider nos clients à améliorer considérablement la rentabilité de leurs projets », a commenté Thierry Pilenko, pdg de Technip.

Le montant de ce contrat n’a pas été communiqué.

Image : Technip

Partager