L’Argentine impose de nouvelles règles au secteur pétrolier

2012-12-18T14:27:52+00:00

Le gouvernement argentin a décidé que les compagnies pétrolières qui opèrent dans le pays devront faire approuver leurs plans d’investissement et suivre des prix de référence pour la vente de combustibles, selon un décret publié au Journal officiel en juillet dernier. Les compagnies devront s’inscrire dans un registre national et présenter chaque année avant le 30 septembre leur plan annuel d’investissement. Ce décret  fixe « les critères qui régiront les opérations sur le marché interne », et énonce que « des prix de référence de chacun des composants des coûts et les prix de référence de vente des hydrocarbures et combustibles seront publiés périodiquement ». Selon le gouvernement, ces mesures visent à mettre en adéquation l’activité du secteur à un « plan national d’investissement » dans les hydrocarbures qui aura comme axes stratégiques « l’accroissement et la maximisation » des investissements et des moyens en exploration, exploitation, raffinage, transport et commercialisation des hydrocarbures « pour garantir l’auto-approvisionnement ».Le décret entre dans le cadre de la Loi de souveraineté sur les hydrocarbures approuvée en mai et en vertu de laquelle les pouvoirs publics ont pris 51% du capital de YPF, filiale de l’espagnol Repsol qui en détenait 57,4%. L’Etat a alors reproché à Repsol de ne pas assez investir pour augmenter la production d’YPF, ce que Repsol a démenti.

Partager