Le DoE autorise Freeport à exporter davantage

2013-11-20T11:44:29+00:00

Le Département américain à l’Energie (DoE, en initiales anglaises) a autorisé l’usine de liquéfaction de gaz de Freeport d’exporter un million de mètres cube supplémentaires de gaz naturel liquéfié par jour. Ce feu vert fait suite à la première autorisation, délivrée en mai 2013, d’exporter 4 millions de m3 de GNL en direction de pays n’ayant pas signé d’accord de libre-échange avec les Etats-Unis. Au total, l’usine texane détenue par ConocoPhilips et l’homme d’affaires Michael Smith aura donc une capacité d’exportation de 5 millions de m3 par jour pendant 20 ans.

Le DoE motive sa décision par le développement de la production domestique de gaz naturel qu’il évalue à près de 2 milliards de m3 par jour en 2013. Un niveau de production suffisament élevé pour que le volume supplémentaire de GNL exporté « ne soit pas incompatible avec l’intérêt général » dont le DoE se veut le garant.

Partager