Le « géant des mers » Pieter Schelte Heerema, est arrivé à Rotterdam

2015-01-13T15:49:03+00:00

ALLSEAS Pieter Schelte[3]Près de 400 mètres de long et capable de soulever des plateformes pétrolières pesant près de cinq fois le poids de la tour Eiffel : le Pieter Schelte Heerema, un des plus grands bateaux au monde, est arrivé le jeudi 8 janvier à Rotterdam pour les derniers travaux avant sa mise en service, a rapporté l’AFP

Opérationnel à partir de l’été prochain, le Pieter Schelte sera utilisé pour installer et enlever des plateformes pétrolières offshore ainsi que pour placer des oléoducs dans les fonds marins. Au-delà de ses 382 mètres de longs, ce bateau est surtout unique en raison sa largeur exceptionnelle, 124 mètres.« La longueur et la largeur combinées forment une surface équivalente à environ huit terrains de football », a affirmé à l’AFP Jeroen Hagelstein, responsable de la communication d’Allseas, propriétaire du navire.

Capable de transporter d’une seule pièce des plateformes pétrolières offshore pesant jusqu’à 48 000 tonnes, le Pieter Schelte peut atteindre une vitesse de 14 nœuds (26 kilomètres par heure) grâce à ses 12 propulseurs à hélices orientables. « D’habitude, il faut emmener une plateforme pétrolière en plusieurs morceaux et la monter sur place », souligne M. Hagelstein. « Avec le Pieter Schelte, on peut emmener la plateforme en une pièce pour l’installer ». Une opération notamment rendue possible par la double proue caractéristique de ce navire.

Construit par le chantiers navals Daewoo (DSME), le Pieter Schelte est à Rotterdam pour qu’y soit notamment installé le dispositif qui permettra de porter les plateformes entre les deux proues. « Nous installerons autour du bateau des logements flottants pour ceux qui travailleront sur le chantier », a indiqué Tie Schellekens, porte-parole du port de Rotterdam : « Il y en a qui viendront de loin, ce sera donc plus facile pour eux« .

Une fois les tests en mer réalisés, le navire partira pour sa première mission :   l’enlèvement de la plateforme pétrolière Yme, au large des côtes norvégiennes. En novembre 2013, la société Allseas a annoncé son intention de construire pour 2020 un sistership du Pieter Schelte Heerema, mais plus grand encore. « Il y a des plateformes qui sont trop grandes pour le Pieter Schelte, nous avons donc décidé de construire un bateau plus grand », explique M. Hagelstein.

Source : AFP

Partager