Les cours du pétrole au plus bas depuis juin 2012 à Londres

2014-10-11T13:39:44+00:00
Plateforme de Shah Deniz (c) Statoil

Plateforme de Shah Deniz (c) Statoil

Les cours du pétrole creusaient leurs pertes jeudi 8 octobre en fin d’échanges européens, marquant de nouveaux plus bas depuis 2012 à Londres et 2013 à New York, toujours pénalisés par l’abondance de l’offre, dans un contexte de reprise du dollar.

Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 90,30 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres – un nouveau plus bas depuis le 25 juin 2012 -, en baisse de 1,08 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour la même échéance perdait 1,23 dollar, à 86,08 dollars – un nouveau plus bas depuis le 18 avril 2013.

Les prix du brut avaient tenté de se reprendre jeudi pendant les échanges asiatiques suite à un accès de faiblesse du dollar – qui a été plombé par la publication des minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Mais ils sont rapidement repartis en baisse, toujours pénalisés par l’abondance de l’offre et la faiblesse de la demande. Ces facteurs baissiers les ont déjà fait chuter d’environ 20% depuis la mi-juin.

De plus, le dollar se reprenait jeudi en fin d’échanges européens, notamment grâce à un recul inattendu des inscriptions hebdomadaires au chômage, pesant de nouveau sur les matières premières libellées dans la monnaie américaine (en les rendant plus coûteuses pour les investisseurs munis d’autres devises).

Source AFP

Partager