Les gaz d’échappement de moteurs diesel classés cancérogènes par l’OMS

2012-12-18T14:27:29+00:00

Les gaz d’échappement des moteurs diesel sont désormais classés parmi les cancérogènes certains pour les humains par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC/IARC), l’agence pour le cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). « Les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du groupe de travail ont été unanimes : les émanations des moteurs diesel causent des cancers du poumon », a déclaré le Dr Christopher Portier qui présidait le groupe d’experts à l’origine de ce classement. Favorisé par une politique fiscale avantageuse, le diesel s’est fortement développé en France: il équipe près de 60% du parc automobile aujourd’hui, contre à peine plus du quart en 1995. Réputé meilleur pour le climat que le moteur à essence en générant moins de CO2 au kilomètre, le diesel émet en revanche des particules fines. Ces particules, émises aussi par le chauffage au bois et l’industrie, seraient en France à l’origine de quelque 42.000 morts prématurées chaque année, selon le ministère de l’Ecologie. Pour se conformer à des normes européennes de plus en plus exigeantes, des progrès ont toutefois été faits en matière de performance et de « propreté » avec des systèmes de filtration de plus en plus efficaces.

Partager