Les pompes Sulzer passent sous le contrôle du russe Renova

2015-10-13T15:18:57+00:00

SULZER 140822_wintower_002Au terme d’une offre d’achat obligatoire, la société d’investissement russe Renova détient désormais 62,86 % du capital du groupe Sulzer. Dans un communiqué, le nouveau propriétaire affirme son soutien à la stratégie définie par les dirigeants actuels de l’industriel suisse, « qui vise à une amélioration durable de la performance de l’entreprise ».

Ayant dépassé, à la fin du mois de juillet dernier, le seuil d’un tiers du capital de Sulzer, la société d’investissement Renova avait du lancer – conformément à la loi suisse – une offre publique d’achat sur l’ensemble des titres cotés de l’entreprise.

Ne souhaitant pas initialement prendre le contrôle du groupe suisse, Renova avait fait une offre de rachat au cours minimum légal. Mais, entretemps, la baisse des cours du titre Sulzer avait rendu cette offre avantageuse pour les actionnaires de l’industriel.

Aujourd’hui, Renova se félicite de cette opportunité d’une prise de contrôle de Sulzer « à un prix attractif ». Dans son communiqué publié le 5 octobre, la société d’investissement affirme soutenir pleinement la gestion et la stratégie définie par le conseil d’administration du groupe suisse, ajoutant que ce changement de propriétaire n’aura pas d’incidence sur les activités du fabricant de pompes.

Faisant face à la baisse des investissements dans le secteur de l’oil & gas, Sulzer avait vu, au premier semestre de 2015, son chiffre d’affaires baisser de 6,6 % à 1,39 million de francs suisses (1,27 million d’euros ) et son bénéfice chuter de 94,5 % sur an, à 26,8 millions de francs suisses (24,5 millions d’euros).

Cette opération doit encore recevoir le feu vert des autorités de la concurrence de différents pays, précise enfin Renova.

Image : Sulzer

Partager