L’UE investit 263 M€ dans les infrastructures énergétiques, principalement gazières

2016-07-18T18:18:01+00:00

K17-3_Mise-en-fouille_juin2014_IMG_4736 -® olivier Jacques bisLes Etats membres de l’Union ont approuvé la proposition de la Commission européenne visant à investir 263 millions d’euros dans de grands projets d’infrastructures énergétiques transeuropéennes. La plus grande partie de ses fonds sera affectée à la construction d’infrastructures gazières dans la région de la Mer Baltique. 

Neuf projets au total, dont cinq dans le secteur du gaz, ont été approuvés à la suite d’un appel à propositions au titre du programme de financement de l’UE intitulé « Mécanisme pour l’interconnexion en Europe » (MIE), explique la Commission dans un communiqué publié le 15 juillet 2016.

Les projets sélectionnés permettront d’accroître la sécurité énergétique, de relier les Etats membres isolés à un réseau plus vaste et de faciliter la réalisation des objectifs de l’union de l’énergie visant à procurer une énergie abordable, sûre et durable, poursuit l’institution.

L’UE va ainsi contribuer à hauteur de 187,5 M€ au financement de l’interconnecteur Baltique, qui constitue « le premier gazoduc sous-marin bidirectionnel entre l’Estonie et la Finlande ». Une fois achevé, « cet interconnecteur mettra un terme à la situation de dépendance de la Finlande vis-à-vis d’un fournisseur unique », précise l’UE.

Au total, la contribution de l’Union au neuf projets retenus dans le cadre de cet appel d’offres, s’élève à 210 M€ pour les cinq projets dans le secteur du gaz, et à 53 M€ pour les quatre projets dans celui de l’électricité.

L’UE affectera un total de 800 M€ aux subventions au titre du MIE-Energie en 2016. Le second appel à propositions pour cette année, avec un budget approximatif de 600 M€, est en cours et sera clôturé le 8 novembre 2016.

Image : GRTgaz/Olivier Jacques

Partager