Maurel & Prom : une activité en retrait de 5 % en 2014

2015-01-23T12:38:09+00:00

Maurel & Prom a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 550,2 millions d’euros, en recul de 5 % par rapport à 2013, à 580,3 millions d’euros, a annoncé l’opérateur pétrolier et gazier dans un communiqué publié le jeudi 22 janvier.

L’opérateur justifie ce recul notamment par « un effet quantité sur les ventes du permis Ezanga au Gabon » suite à l’application des termes d’un nouveau contrat d’exploitation et de partage de la production (la part de Maurel & Prom dans les champs en production est passée à 80 % contre 85 % auparavant). Le groupe met également en avant un « effet prix » de – 62 millions d’euros sur ces mêmes ventes, ainsi que la vente en 2013 du champ de Sabanero en Colombie.

Dans son communiqué, le groupe affirme disposer « de moyens financiers conséquents et d’une trésorerie importante qui lui permettent de faire face à la récente chute des prix du pétrole et de déployer un plan d’action nécessaire » à son développement. Il rappelle notamment qu’il a signé fin décembre 2014 « une ligne de crédit d’un montant maximum de 650 millions de dollars US, dont 400 millions de dollars ont été tirés à ce jour ».

Cependant, « compte tenu du niveau actuel des prix du pétrole », le programme d’investissements, « et principalement les dépenses d’exploration, ont été révisées et feront l’objet d’adaptation en fonction de l’évolution du contexte ».

 

 

Partager