Menace sur les livraisons de gaz russe cet hiver

2014-09-02T09:37:43+00:00

Le ministre russe de l’Energie Alexandre Novak a mis en garde vendredi 29 août contre les risques qui pèsent sur la livraison de gaz russe vers l’Europe lors d’une conférence de presse avec le commissaire européen à l’Energie Günther Oettinger. « La situation est hautement critique à l’approche de la saison de chauffage », a déclaré le ministre russe, ajoutant qu’ « il y a un risque que le gaz livré par Gazprom pour l’Europe soit illégalement prélevé par l’Ukraine pour ses propres besoins », rapporte l’AFP.

La Russie a coupé mi-juin ses livraisons de gaz à l’Ukraine, qui refuse la hausse des prix imposée par Gazprom après l’arrivée au pouvoir de pro-occidentaux et accumulé selon M. Novak 5,3 milliards de dollars de dollars.

Cette décision fait craindre des perturbations des livraisons de gaz russe vers l’Union européenne, dont près de la moitié transite sur le territoire ukrainien, comme lors des précédentes « guerres du gaz » en 2006 et 2009.

La Norvège à la rescousse

L’Ukraine a reconnu récemment qu’elle ne disposait pas suffisamment de gaz en réserve pour répondre à ses besoins pendant l’hiver et a accusé Moscou de vouloir couper le gaz à l’Europe.

La Norvège, deuxième fournisseur de gaz de l’UE, pourrait en partie compenser une baisse des livraisons russes mais seulement à titre provisoire.

Source AFP

Partager