Mer du Nord britannique : Total met en production les champs d’Edradour et de Glenlivet

2017-09-04T09:57:09+00:00

Total a annoncé le 30 août 2017 la mise en production des champs de gaz et de condensats d’Edradour et Glenlivet. Situés à l’ouest des îles Shetland, à proximité des champs de Laggan-Tormore mis en production en février 2016, ces deux champs ajouteront une capacité de production de 56 000 bep/j.

Le développement d’Edradour-Glenlivet, réalisé dans près de 300 à 435 m de profondeur d’eau, repose sur trois puits sous-marins raccordés sur 35 km au système de production existant de Laggan-Tormore, lui-même composé d’un pipeline de 143 km et d’une usine de traitement de gaz située à terre sur les îles Shetland (image), précise Total dans un communiqué.

Après traitement, ce gaz, destiné à la consommation domestique du Royaume-Uni, est acheminé vers les îles britanniques par le gazoduc SIRGE (Shetland Island Regional Gas Export System) et le pipeline FUKA. Les liquides associés au gaz sont exportés par le Terminal de Sullom Voe.

Ce projet  « a pu être achevé en avance par rapport au calendrier initial et avec un budget réduit de 30 % », a commenté Arnaud Breuillac, dg Exploration-Production du groupe, dans le communiqué déjà cité.

Pour rappel, les partenaires des champs d’Edradour et Glenlivet sont Total (60%, opérateur), Dong (20%) et SSE (20%). Le groupe français a annoncé le 21 août 2017 l’acquisition de Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, devenant ainsi le deuxième opérateur en Mer du Nord.

Image : Total (Vue aérienne de l’usine Shetland Gas Plant à Sullom Voe). Copyright Guillaume Perrin/Total.

Partager