Mer du nord : Engie E&P relève l’estimation de la découverte de Cara

2017-11-07T12:33:02+00:00

Selon Engie E&P, les volumes de la découverte de pétrole et de gaz de Cara, en Mer du nord norvégienne, se situent désormais entre 9 et 15 millions de m3 d’équivalent pétrole récupérables, soit 56-94 (Mbep). Selon la Direction norvégienne du pétrole, Cara est ainsi la deuxième plus importante découverte effectuée sur le plateau continental norvégien en 2016.

Cara est située dans le bloc 36/7 de la licence de production PL636, situé à environ 14 kilomètres des installations de Gjøa (image) opérées par Engie E&P. Ses volumes initiaux avaient été estimés entre 4,5 et 12 millions de m3 d’équivalent pétrole récupérable, ce qui correspond à 25-70 Mbep.

« Depuis la découverte en 2016, nous avons analysé les données acquises lors des forages et des essais du puits », a expliqué Siri Lunde, chef du projet Cara chez Engie E&P, dans un communiqué publié le 2 novembre 2017. « Cela a engendré une augmentation des volumes récupérables, ce qui nous améliore l’économie de notre projet de développement et le rend plus robuste ».

Au moins un concept de développement « techniquement et économiquement réalisable » a été identifié. Il implique un raccordement avec les installations de Gjøa exploitées par Engie E&P. Les études qui vont être réalisées devraient mener à un choix d’ici le 1er novembre 2018.

La mise en production du champ de Cara est prévue pour la fin de 2020/2021. Les partenaires de la licence de production PL 636 sont : Idemitsu Petroleum (30 %), Pandion Energy (20 %), Wellesley Petroleum (20 %) et Engie E&P (30 %, opérateur).

Image : plateforme Goja/Engie E&P

 

 

 

Partager