Mer du Nord : Shell donne son feu vert à l’expansion du champ de Penguins

2018-01-16T10:59:05+00:00

Royal Dutch Shell a annoncé le lundi 15 janvier 2018 avoir donné son feu vert au réaménagement du champ pétrolier et gazier de Penguins en mer du Nord britannique. Ce projet comprend la construction d’un FPSO d’une capacité d’environ 45 000 bep/j.

Ce futur navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO) sera la première installation habitée de Shell en mer du Nord septentrionale depuis près de 30 ans, a indiqué la compagnie dans un communiqué. Le montant de l’investissement n’a pas été communiqué.

« Penguins démontre l’importance des actifs de Shell en mer du Nord dans le portefeuille amont de la société », a commenté Andy Brown, directeur pour les activités Amont de la compagnie. Selon Shell, ce projet sera rentable même avec des cours du pétrole inférieur à 40 dollars/baril.

Situé dans à une profondeur de 165 mètres, à environ 280 km au nord-est des îles Shetland, le champ de Penguins a été découvert en 1974. Il a été développé pour la première fois en 2002 et est une joint-venture entre Shell (50 %, opérateur) et ExxonMobil (50 %).

Penguins utilise actuellement quatre centres de forage reliés à la plate-forme Brent Charlie. Le réaménagement du champ, nécessaire lorsque Brent Charlie cessera d’être exploité, nécessitera le forage de huit puits supplémentaires qui seront rattachés au nouveau FPSO.

Un FPSO Sevan 400 détenu en coentreprise et exploité par Shell a été choisi comme option de développement pour le champ, précise également la compagnie. Le pétrole sera transporté par camion-citerne jusqu’aux raffineries et le gaz sera acheminé par le gazoduc FLAGS (Far North Liquids and Associated Gas System) jusqu’au terminal gazier de St Fergus, dans le nord-est de l’Écosse.

« Après avoir remodelé notre portefeuille au cours des douze derniers mois, nous prévoyons maintenant d’accroître notre production en mer du Nord grâce à nos principaux actifs de production », a indiqué Steve Phimister, vice-président pour les activités Amont pour le Royaume-Uni et l’Irlande.

Image : Shell

Partager