Mer du nord : Total cède 20 % dans quatre champs gaziers pour 565 M£

2015-08-27T10:39:28+00:00

Total a signé un accord avec SSE E&P pour lui céder une participation de 20 % dans les champs gaziers de Laggan, Tormore, Edradour et Glenlivet, situés à l’ouest des îles Shetland. Cette transaction, qui s’élève à 565 millions de livres sterling (environ 876 millions de dollars,) « s’inscrit dans la politique de gestion du portefeuille du groupe Total et dans l’objectif de cessions de 5 milliards de dollars en 2015″, précise le pétrolier français.

Au terme de l’opération, Total détiendra une participation de 60 % dans les champs gaziers de Laggan, Tormore, Edradour et Glenlivet, aux côtés de DONG (20 %) et SSE (20 %). Cette transaction comprend également la vente d’une participation de 20 % dans l’usine de traitement de gaz située sur les îles Shetland et dans plusieurs permis d’exploration situés à l’ouest de ces îles, incluant la découverte de Tobermory.

Cette cession « permet à Total de tirer pleinement la valeur de ce nouveau développement en offshore profond tout en conservant une participation majoritaire et son rôle d’opérateur », a commenté Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production. « Avec le démarrage prochain du champ de Laggan, puis ceux de Tormore, Edradour et Glenlivet dans les années à venir, Total s’apprête à mettre en production une nouvelle zone frontière dans la production de gaz au Royaume-Uni ».

Pour rappel, les champs de gaz de Laggan et Tormore se trouvent à environ 140 km à l’ouest des îles Shetland, sur les blocs 206/1a, 205/4b et 205/5a, par une profondeur d’eau de 600 m. Leur développement a été lancé en 2010 et le démarrage de la production est attendu dans les prochains mois. « Ce projet comprend 5 puits sous-marins raccordés par un pipeline de 140 km à une nouvelle usine de traitement de gaz d’une capacité de 500 millions de pieds cubes standard par jour, située sur les îles Shetland », précise Total dans son communiqué.

Quant aux champs d’Edradour et de Glenlivet, leur développement a été lancé en 2014. Le premier se trouve à 75 km au nord-ouest des îles Shetland sur le bloc 206/4a, par une profondeur d’eau de 300 m. Le second se trouve au nord d’Edradour sur le bloc 214/30a, par une profondeur d’eau de 400 m.

Le développement du champ d’Edradour consistera à convertir le puits de découverte en un puits de production et de le relier à la ligne principale de Laggan-Tormore par un pipeline de 16 km. Celui du champ de Glenlivet se fera, quant à lui, grâce à deux puits et un pipeline de 17 km raccordé à Edradour. Le démarrage du champ d’Edradour est prévu pour 2017 et celui de Glenlivet pour 2018.

Partager