Mobilité gaz : Microjoule a battu un nouveau record du monde

2016-07-20T19:16:14+00:00

Make The Future London 2016Avec 2 606 km parcourus pour l’équivalent d’un litre d’essence, le véhicule MicroJoule, développé par les étudiants du lycée de La Joliverie (Saint-Sébastien-sur-Loire, 44), a établi un nouveau record du monde d’économies d’énergie au gaz naturel carburant (GNC) lors de la 31e édition du Shell Eco-marathon qui s’est déroulée les 2 et 3 juillet 2016, à Londres.

Pour sa seconde participation dans la catégorie GNC (gaz naturel carburant), MicroJoule s’est imposé comme le grand vainqueur de la compétition et ce, toutes catégories confondues en moteur à combustion interne, commente GRTgaz, partenaire du projet MicroJoule depuis 2015, dans un communiqué publié le 4 juillet 2016.

Le meilleur des prototypes à essence a en effet terminé la compétition avec 2300 km parcourus pour 1 litre d’essence.

« Ce résultat, amélioré par rapport à celui de l’an dernier, confirme les performance du gaz comme carburant et sa capacité à concilier l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques », poursuit GRTgaz.

Lors de l’édition 2015 du Shell Eco-marathon, le véhicule MicroJoule avait en effet parcouru 2551,8 km pour l’équivalent d’un litre d’essence.

« Le fait de battre un record, c’est la concrétisation de 10000 heures de travail avec les étudiants et la conviction que le gaz a un formidable potentiel qu’on a à nouveau démontrer avec notre record » s’est réjouit Philippe Maindru, responsable du projet MicroJoule à la Joliverie, cité par le site spécialisé Gaz-Mobilité.fr.

« GRTgaz soutient les nouveaux usages du gaz en général et le gaz carburant a un potentiel énorme », souligne Vincent Rousseau, directeur de projet GNV au sein de l’opérateur de réseau de transport de gaz, cité par la même source.

« Pour GRTGaz, MicroJoule est un symbole parce qu’il incarne énormément de choses. Le GNV évidemment mais aussi une aventure humaine qui donne la chance à beaucoup de jeunes de se révéler autour d’une aventure technique dont le Shell Eco-marathon est l’aboutissement », poursuit-il.

La 31e édition du Shell Eco-marathon a réuni 200 équipes, 3 000 étudiants d’une trentaine de pays et 30 000 visiteurs.

Image : Shell Eco-marathon

Partager