Mongolie : Engie lance un projet éolien de 55 MW dans le désert de Gobi

2017-08-25T10:47:03+00:00

Engie a annoncé qu’il allait construire et exploiter un parc éolien de 55 MW dans le désert de Gobi, en Mongolie. La mise en service de cette installation est prévue au 2e semestre 2018. Il s’agit du premier projet d’énergie renouvelable du groupe français dans ce pays.

Situé à 450 km au sud-est de la capitale mongole Oulan-Bator, près de la ville de Sainshand, capitale de la province de Dornogobi, le parc éolien de Sainshand produira l’équivalent de la consommation électrique de 130 000 foyers en Mongolie, précise Engie dans un communiqué publié le 23 août 2017.

Les travaux de construction, supervisés par Tractebel, filiale d’ingénierie du groupe, seront lancés durant l’été pour une mise en service prévue au 2e semestre 2018.

« En raison d’une industrialisation et d’une urbanisation croissantes, la Mongolie fait face à un challenge énergétique majeur », a commenté Paul Maguire, directeur général d’Engie Asie-Pacifique, dans le communiqué déjà cité. Le gouvernement mongole vise une part d’énergies renouvelables dans son mix énergétique de 20 % en 2020 et 30 % en 2030.

La Mongolie connaissant l’une des croissances économiques les plus rapides du monde, Engie ambitionne de devenir son partenaire de référence dans le domaine énergétique, précise le groupe français sur son site Internet.

Le parc éolien de Sainshand, qui est le troisième financé par des investisseurs privés en Mongolie, a bénéficié d’un accord de financement conclu par un groupement d’investisseurs internationaux et d’institutions financières pour un montant de 120 millions de dollars.

Image : Engie

Partager