Moyen-Orient : Technip remporte un « grand » contrat auprès d’ENOC pour l’extension d’une raffinerie

2016-09-27T11:49:39+00:00

people-5Le groupe d’ingénierie Technip a annoncé avoir remporté un contrat EPC pour l’extension de la raffinerie de Jebel Ali, à Dubaï (Emirats Arabes Unis), exploitée par Enoc Processing Company (EPCL). Ce projet, qui comprend notamment l’ajout d’un nouveau train de traitement des condensats, vise à porter la capacité de raffinage de ce site de 140 000 barils/jour actuellement à 210 000 b/j. 

Des unités de traitement supplémentaires seront également construites, notamment une unité d’hydrotraitement de GPL/naphta, une unité d’isomérisation, une unité d’hydrotraitement du kérosène et une unité de traitement du gazole, précisent Technip et Enoc (Emirates National Oil Company) dans un communiqué commun publié le 19 septembre 2016.

Ce projet d’extension vise à garantir que la production de carburants de la raffinerie de Jebel Ali permettra de répondre à la demande intérieure en énergie croissante, tout en maintenant un bon niveau d’exportation de carburants, poursuit le même communiqué.

« L’émergence du secteur de l’aviation et l’évolution des besoins logistiques de nombreuses entreprises nécessitent aujourd’hui de mettre en place une stratégie axée sur la prévoyance », précise Saif Humaid Al Falasi, dg du groupe Enoc.

Technip, qui avait déjà participé à la construction de la raffinerie de Jebel Ali de 1997 à 1999, indique qu’il s’agit d’un « grand contrat », ce qui signifie, dans le cas d’un projet onshore/offshore, que son montant est compris entre 500 millions d’euros et 1 milliard d’euros.

C’est le centre opérationnel du groupe à Rome (Italie) qui sera en charge du projet. L’ingénierie d’avant-projet a été réalisée par le groupe KBR, la technologie sous licence étant fournie par Honeywell UOP, Axens et KT (Kinetics Technology).

« L’attribution de ce contrat confirme la position phare de Technip dans le secteur du raffinage et plus particulièrement dans les opérations aval au Moyen-Orient », a notamment commenté Marco Villa, président de Technip pour la région EMIA (Europe, Moyen-Orient, Inde, Afrique et Amérique latine).

Au global, le projet d’extension de la raffinerie de Jebel Ali est estimé à un investissement de plus d’un milliard de dollars US. Il comprend également la construction de cuves de stockage et d’un entrepôt de près de 2 900 m2.

Image : Technip

Partager