Mozanbique : Eni approuve le projet Coral LNG

2016-11-18T18:37:40+00:00

Le conseil d’administration d’Eni a autorisé l’investissement pour la première phase du développement de la découverte Coral (projet Coral South), située dans les eaux profondes du bassin du Rovuma (Zone 4), au large des côtes du Mozambique, a indiqué le groupe italien dans un communiqué publié le 18 novembre 2016.

Découvert en mai 2012, le champ gazier Coral contient environ 450 milliards de mètres cubes (16 TCF) de gaz en place. Pour assurer l’exploitation de cette ressource, le projet approuvé comprend la construction de 6 puits sous-marins reliés à un FLNG (unité flottante de gaz naturel liquéfié) doté d’une capacité de liquéfaction de plus de 3,3 millions de tonnes de GNL par an.

Opérateur de la Zone 4 avec une participation indirecte de 50 % détenue par Eni East Africa (qui détient elle-même une participation de 70 % dans cette zone), Eni attend désormais l’accord des partenaires du projet pour valider la décision finale d’investissement.

En effet, Galp Energia, Kogas et Empresa Nacional de Hidrocarbonetos (ENH) détiennent chacun une participation de 10% et CNPC détient une participation indirecte de 20 % à travers Eni East Africa.

La totalité des volumes de GNL produits par le FNLG Coral South sur une période de vingt ans a été commercialisé auprès de BP.

« Il s’agissait du premier accord signé au Mozambique pour la vente de GNL produit dans le pays et constituait la première étape significative vers le développement des 2400 milliards de mètres cubes de gaz découverts dans la zone 4 », précise Eni dans son communiqué déjà cité.

 

Partager