Nord Stream 2 : Gazprom et ses partenaires européens finalisent un accord de financement

2017-04-28T12:25:22+00:00

Gazprom et ses cinq partenaires européens ont annoncé avoir signé le 24 avril 2017 un accord pour le financement du gazoduc Nord Stream 2. Les groupes énergétiques Engie, Uniper, Wintershall, OMV et Shell financeront la moitié de ce projet estimé à 9,5 milliards d’euros qui vise à relier la Russie et l’Allemagne via la mer Baltique.

Selon les termes de l’accord, chacun des cinq partenaires de Gazprom s’est engagé sur une contribution à hauteur de 950 millions d’euros, précise un communiqué publié le 24 avril 2017. Gazprom reste l’unique actionnaire de la société de projet Nord Stream 2 AG.

« L’implication financière des partenaires européens confirme l’importance stratégique du projet Nord Stream 2 qui contribuera à la compétitivité et à la sécurité d’approvisionnement à moyen et long terme, dans un contexte de baisse de la production européenne », commentent les entreprises dans le communiqué déjà cité.

Initialement, le groupe russe devait détenir 50 % du gazoduc et chacun des autres partenaires 10 %. Mais en août 2016, suite à un avis défavorable émis par l’autorité de la concurrence polonaise sur ce projet, les entreprises concernées avaient renoncé à créer cette co-entreprise.

Long de 1 220 km, pour une capacité de 55 milliards de m3, le projet Nord Stream 2 vise à doubler la gazoduc Nord Stream qui relie la Russie à l’Allemagne via la mer Baltique. Les travaux devraient démarrer en 2018 pour une mise en service en 2019.

Image : Nord Stream 2

Partager