Norvège : Total cède sa participation résiduelle dans Gina Krog à Kufpec

2017-09-22T11:29:03+00:00

Total a annoncé la signature d’un accord avec Kuwait Foreign Petroleum Exploration Company (Kufpec) pour la cession de sa participation résiduelle de 15 % dans le champ de Gina Krog. Le groupe français souhaite se « concentrer sur d’autres opportunités en Norvège » après le rachat de Maersk Oil en août dernier.

Cet accord s’inscrit dans le prolongement de la transaction conclue en 2016 entre Total et Kufpec, portant sur des actifs situés dans les eaux norvégiennes de la mer du Nord, dont une participation de 15 % dans le champ de Gina Krog, indique Total dans un communiqué publié le 4 septembre 2017. Le montant de ces deux opérations s’élèvera à 617 millions de dollars, précise également le groupe pétrolier.

« Nous avons décidé de céder intégralement notre participation dans le projet Gina Krog et de nous concentrer sur d’autres opportunités en Norvège, qui demeure un pays clé pour Total », a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production, cité dans le même communiqué.

« La récente acquisition de Maersk Oil & Gas (…) va considérablement renforcer la position du groupe en mer du Nord. », a ajouté le dirigeant.

Une fois cette vente finalisée, Total n’aura plus de participation dans le champ de Gina Krog et Kufpec détiendra une participation de 30 % aux côtés de Statoil (58,7 %, opérateur), PGNiG (8 %) et Aker BP (3,3 %). Le champ pétrolier et gazier de Gina Krog a été mis en production en juin 2017.

Image : Statoil/ Øyvind Torjusen

Partager