Norvège : Total reporte au 1er semestre 2019 la mise en production de Martin Linge

2017-07-07T17:24:35+00:00

La mise en production du projet Martin Linge, situé en mer du Nord norvégienne à environ 180 km à l’ouest de Bergen, est reportée au premier semestre 2019 en raison de l’accident mortel survenu le 1er mai 2017 sur le chantier coréen de SHI, a annoncé le groupe Total. 

Au moins six ouvriers de Samsung Heavy Industries (SHI) avaient perdu la vie lors de la chute d’un morceau de grue sur le chantier du conglomérat sud-coréen.

Les activités du chantier Martin Linge ayant dû être arrêtées jusqu’au 1er juin 2017, le départ des modules de la plateforme offshore va être retardé, précise Total dans un communiqué publié le 6 juillet 2017.

Par conséquent, l’opération de levage et installation de ces modules « qui ne peut avoir lieu qu’en période estivale, compte tenu du temps en Mer du Nord norvégienne », est reportée de l’été 2017 à l’été 2018. Enfin, compte tenu des opérations de raccordement et de réception/démarrage des installations à effectuer, la mise en production du projet est reportée au 1er semestre 2019.

« Total a dépêché (sur place) ses experts pour contribuer à l’enquête en cours afin d’identifier les causes fondamentales de cet accident et de mettre en place les mesures de prévention nécessaires pour éviter qu’un tel accident se reproduise », a précisé Arnaud Breuillac, dg Exploration-Production de Total, dans le communiqué déjà cité.

« Les activités de l’ensemble du chantier ont été interrompues pendant plusieurs jours pour donner la priorité absolue à l’enquête, la prise en charge psychologique des travailleurs sur le site et le retour d’expérience avant que les activités de construction ne redémarrent », a poursuivi le dirigeant.

Les partenaires du projet Martin Linge sont Total E&P Norge (51 %, opérateur), Petoro (30 %) et Statoil (19 %). La capacité de production prévisionnelle de ce champ d’huile et de gaz est de 80 000 barils/jour.

Image : Total (plateforme du projet Eldfisk)

Partager