Nouveau plan de restructuration chez Vallourec

2016-02-03T18:23:15+00:00

VALLOUREC Tubes 2015C’est un coup dur pour les salariés de l’entreprise Vallourec, spécialisée dans la fabrication de tubes sans soudures. Alors que 2 000 postes avaient déjà été supprimés dans le monde, dont 565 en France en avril 2015, l’entreprise vient d’annoncer l’arrivée d’une seconde restructuration. Cette fois ce sont 1 000 emplois qui sont menacés en Europe, entre 800 et 850 rien qu’en France. Directement touché par la baisse significative du prix du pétrole, Vallourec prévoit de réduire son activité de moitié par rapport à 2014. En France, ce sont les laminoirs de Saint-Saulve (Nord) et de Deville (Seine-Maritime) qui sont concernés par cette nouvelle vague de licenciements. Cette restructuration devrait coûter 76 millions d’euros à Vallourec mais en parallèle, la société va réaliser une augmentation de capital d’1 milliard d’euros, dont la moitié est financée par plusieurs acteurs dont l’état français et la Banque pour l’investissement (BPI). Suite à ces annonces, le groupe a vu son cours à la Bourse de Paris augmenter de 13% le 1er février à la mi-journée, à 4,59 €, avant de retomber à environ 4,10 € en clôture le 2 février.

Romain Lambic

Partager