Offshore profond : Total a produit 2 millions de barils sur le bloc 17 en Angola

2015-05-27T09:16:46+00:00

Total a atteint la barre symbolique des deux milliards de barils de production cumulée sur le Bloc 17, situé en offshore profond à 150 km au large des côtes angolaises, a annoncé le groupe français. « Suite au récent démarrage de CLOV, le Bloc 17 est devenu le bloc opéré le plus important pour Total avec une production journalière de plus de 700 000 barils », a précisé le groupe dans un communiqué.

Total opère sur ce bloc quatre unités flottantes de production, de stockage et d’enlèvement de pétrole (FPSO) sur les principales zones de production : Girassol, Dalia, Pazflor et CLOV.

« Le Bloc 17 est une référence mondiale en matière d’offshore profond et constitue une aventure industrielle unique, avec 15 découvertes et un niveau de production très élevé », a commenté Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production. « Grâce à l’engagement de nos équipes et à plusieurs premières mondiales en matière d’innovation technologique, la production du Bloc 17 n’a cessé de croître depuis 14 ans. Cette nouvelle étape est symbole de notre solide position dans l’offshore profond ».

Pour le directeur généra Exploration-Production du groupe français : « Total est d’ores et déjà le premier opérateur en eaux profondes en Afrique de l’Ouest et utilise ce savoir-faire pour se développer sur d’autres continents : au Brésil avec sa participation dans le champ de Libra, mais aussi au Royaume-Uni avec la prochaine mise en production du champ de Laggan Tormore en offshore profond ».

Pour rappel, Total opère le Bloc 17 pour le compte du concessionnaire Sonangol, avec une participation de 40 %, aux côtés de Statoil (23,33 %), d’Esso Exploration Angola Block 17 Ltd (20 %) et de BP Exploration Angola Ltd (16,67 %). En 2014, la production en part du groupe dans ce pays a atteint 200 000 barils équivalents pétrole par jour (bep/j) et provenait essentiellement des blocs 17, 0 et 14. Début 2015, la production opérée par le Total en Angola a dépassé 700 000 bep/j, précise enfin le groupe.

Partager