Pas de permis pour Hexagon gaz

2013-06-25T14:18:23+00:00

La ministre de l’Ecologie et de l’Energie Delphine Batho a indiqué mardi avoir rejeté une demande de permis d’exploration de gaz de schiste de la société Hexagon Gaz, basée à Singapour, pour une zone à cheval entre la Corrèze (centre), la Dordogne et le Lot (sud-ouest).

 « Je confirme le rejet de la demande de permis dit de Brive », a confirmé à l’AFP la ministre, suite à une information publiée par le journal La Montagne. Dans la demande du « permis de Brive, les couches géologiques visées ne peuvent pas correspondre à du gaz de houille, tel que la demande le prétend », a précisé Delphine Batho, en soulignant la similarité avec les rejets des permis dit de Cahors et de Beaumont-de-Lomagne. « De plus, l’opérateur Hexagon Gaz est une société basée à Singapour qui manque de références », a conclu la ministre.

Votée par le précédent gouvernement, la loi de juillet 2011 interdit, en raison de ces impacts environnementaux, la technique de la fracturation hydraulique sur le territoire.

Partager