Prestige : La justice espagnole acquitte les 3 accusés

2013-11-14T11:47:36+00:00

Onze ans jour pour jour après le SOS lancé par le Prestige, la justice espagnole a acquitté le 13 novembre les trois accusés du naufrage. Seul le commandant a été condamné à 9 mois de prison pour « désobéissance grave à l’autorité » (il avait dans un premier temps refusé d’éloigner le navire des côtes franco-espagnoles) mais en raison de son âge avancé (78 ans), il échappera à la prison. Le naufrage du Prestige avait provoqué l’une des plus importantes marées noires d’Europe avec quelque 63 000 tonnes de brut répandues sur 2 980 km de littoral.

Le navire avait toutes les autorisations

Le prestige en perdition. DR

Le prestige en perdition. DR

La justice espagnole a justifié sa décision expliquant que les trois accusés (le commandant, le chef mécanicien et le directeur de la marine marchande espagnole) n’étaient pas en mesure d’apprécier l’état de délabrement du navire à coque simple qui disposait de toutes les autorisations de naviguer, rapporte l’AFP. Le juge est ainsi rester sourd aux réquisitions du parquet qui demandait entre 5 et douze ans de prison.

Les association écologistes se sont élevés contre ce jugement qu’elles jugent « scandaleux ». Une frustration renforcée par l’absence de poursuites à l’encontre de l’armateur et l’affréteur du navire libérien battant pavillon des Bahamas. Elles réclament que le préjudice écologique soit reconnu dans le code civil.

Partager