Qatar : Total remporte 30 % du champ géant d’Al-Shaheen

2016-08-18T12:26:22+00:00

MAERSK OIL Al ShaheenTotal a signé avec la société Qatar Petroleum un accord pour une prise de participation de 30 % dans la concession du champ pétrolier offshore d’Al Shaheen à compter du 14 juillet 2017, pour une durée de 25 ans.  Ce champ géant, qui produit 300 000 barils de pétrole par jour, sera opéré par une nouvelle société, détenue à 70 % par Qatar Petroleum et à 30 % par Total. 

En production depuis 1994, le champ Al-Shaheen est situé offshore à 80 kilomètres au nord de Ras Laffan, rappelle Total dans un communiqué publié le 28 juin 2016. Cette production, qui représente environ la moitié de la production pétrolière du Qatar, est assurée par 30 plateformes et 300 puits. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Dans la perspective de la fin, en juillet 2017, du contrat de partage de production (PSC) signé avec Maersk Oil, actuel opérateur du champ d’Al-Shaheen, Qatar Petroleum avait lancé  un appel d’offres international en mai 2015.

De son côté, le groupe danois Maersk Oil, qui avait participé à l’appel d’offres, a annoncé officiellement la fin de ses activités au Qatar en juillet 2017.

« Il s’agit d’une reconnaissance majeure de la compétence technique et commerciale de notre groupe, et Total s’attachera à déployer sur ce champ le meilleur de son expertise technologique et de ses équipes », a commenté Patrick Pouyanné, pdg de Total, cité dans le même communiqué.

« Contribuer au développement du champ d’Al-Shaheen constitue une étape majeure dans la longue histoire du partenariat de Total avec le Qatar, où nous exerçons depuis 80 ans des activités dans l’ensemble de la chaîne intégrée pétrolière et gazière avec la production de pétrole et de gaz, le GNL, le raffinage et la pétrochimie », a poursuivi le dirigeant.

Présent au Qatar depuis 1936, Total détient 20 % dans l’amont de Qatargas 1, 10 % dans l’usine de liquéfaction Qatargas, 24,5 % d’intérêts dans Dolphin Energy Ltd et 16,7 % dans le Train 5 de Qatargas 2. La production du groupe français au Qatar s’est élevée en 2015 à 134 000 bep/j.

Enfin, Total est également partenaire dans la raffinerie de Ras Laffan avec 10 % d’intérêts et dans les usines pétrochimiques Qapco (20 %) et Qatofin (48,6 %).

Image : Maersk Oil (champ Al-Shaheen)

Partager