Réseaux de froid : Engie prend une participation de 40 % dans la société émiratie Tabreed

2017-06-22T18:00:39+00:00

Engie a annoncé l’acquisition de 40 % du spécialiste des réseaux urbains de froid Tabreed pour environ 700 millions d’euros. Le groupe français compte se développer, via Tabreed, sur de nouveaux marchés émergents comme l’Inde, l’Egypte et la Turquie. 

La société d’investissements stratégiques Mubadala (Mubadala Investment Company), basée à Abu Dhabi, reste l’actionnaire majoritaire de Tabreed (National Central Cooling Company PJSC) avec 42 % du capital, précise Engie dans un communiqué publié le 19 juin 2017.

Tabreed, qui propose « ses solutions innovantes de climatisation dans le cadre de projets majeurs d’infrastructures aux Émirats arabes unis et aux pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) », distribue l’équivalent de plus d’1 million de tonnes de froid par an. Elle dispose de 71 usines de refroidissement urbain situées dans les pays du Golfe, notamment à Abu Dhabi pour les îles Al Maryah et Yas et la mosquée de Sheikh Zayed, ou encore à Dubaï pour le métro et plusieurs centres commerciaux et de loisirs.

« Les réseaux urbains d’énergie sont les piliers des villes durables : ils sont le moyen le plus rapide et efficace pour décarboner des zones denses et les approvisionner en énergie propre et renouvelable », a commenté Isabelle Kocher, dg d’Engie, dans le communiqué déjà cité.

« Cette acquisition est une étape majeure dans la mise en œuvre de la stratégie d’Engie qui vise à devenir leader de la transition énergétique dans le monde, notamment en développant des solutions bas carbone et en renforçant sa proximité territoriale. », a précisé la dirigeante.

Le groupe français précise également avoir conclu avec Mubadala des accords de coopération « visant à soutenir le développement de Tabreed et son équipe dirigeante, en tant qu’actionnaires de long-terme de l’entreprise ». Tabreed deviendra ainsi  l’une des principales plateformes de développement d’Engie pour les réseaux de froid dans la région.

Engie exploite aujourd’hui plus de 250 réseaux urbains bas carbone de chaleur et de froid, dans 13 pays, avec dans son portefeuille « des systèmes de froid urbain de référence en Europe comme le parc olympique de Londres, les villes de Paris, Marseille, Barcelone, Lisbonne ».

Cette opération, qui reste soumise à l’accord des autorités réglementaires, doit être finalisée au troisième trimestre 2017.

Image : Tabreed

Partager