Rosneft renonce au courtage pétrolier de Morgan Stanley

2014-12-23T12:50:35+00:00

Le géant pétrolier russe Rosneft, visé par des sanctions aux Etats-Unis en raison de la crise ukrainienne, a annoncé lundi 22 décembre avoir renoncer au rachat de la division de courtage pétrolier de la banque américaine Morgan Stanley « faute d’avoir obtenu l’accord des autorités américaines de régulation », rapporte l’AFP.

Annoncée en décembre 2013, cette transaction portait sur un réseau international d’accords de stockage de pétrole dans des terminaux, des inventaires, des accords d’achat et vente de pétrole physique, des parts dans des entreprises et des contrats de transport de fret, avait alors expliqué Morgan Stanley.

Avec cet accord, dont le montant n’avait pas été révélé, Rosneft devait notamment hériter d’une part de 49 % dans Heidmar Holdings LLC, qui gère des pétroliers. Une centaine de cadres des salles de marchés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, Singapour, soit un tiers du personnel des salles de marchés de matières premières de Morgan Stanley, devaient être transférés chez le groupe russe.  » Les deux parties regrettent cette annulation et continuent de coopérer dans d’autres sphères », a ajouté le géant pétrolier.

Source : AFP

Partager